Articles

Une excellente initiative de L’ INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) qui permet d’accéder aux résultats des recherches de ses archéologues en Egypte (mais aussi en France et dans le reste du monde) – mars 2020

Site des fouilles menées par l’INRAP en Egypte

Parmi les thèmes étudiés par les archéologues : Crémation antique en Égypte (Alexandrie), la formation de l’État en Égypte (Tell el-Iswid), la nécropole de la famille royale de Pépy Ie et publication des Textes des Pyramides des rois et reines de la VIe dynastie (Saqqara).

Les liens pour accéder :

https://www.inrap.fr/cremation-antique-en-egypte-decouverte-anciennes-et-recherches-recentes-10504

https://www.inrap.fr/tell-el-iswid-la-formation-de-l-etat-en-egypte-10501

https://www.inrap.fr/mission-archeologique-franco-suisse-de-saqqara-en-egypte-10497

Un site pour commander livres, revues, dvd (hiéroglyphes) .. sur l’Egyptologie et l’Orient ancien

http://kheops-egyptologie.fr/Editions/editions.html (en français)

« A la recherche de l’Egypte Oubliée » chez Découvertes Gallimard, un beau livre en format de poche

Vous êtes nouvellement intéressé par l’Egypte Ancienne et recherchez un livre simple, facile et agréable à lire , avec beaucoup d’illustrations, ce livre est fait pour vous. Ecrit par l’égyptologue Jean Vercoutter il vous donnera une première approche de l’Egyptologie et vous donnera envie d’aller plus loin. Coût 16,10€ (existe en version numérique).

Découvertes Gallimard

Un dossier sur « les momies et leurs mystères » dans le magazine Archeologia (N° 581- Novembre 2019) par Alain Froment (Médecin et Anthropologue) – Musée de l’Homme

L’étude des momies avance grâce au progrès de la médecine comme l’imagerie 3D et les analyses biomoléculaires. Définition d’une momie, origine du mot, momification naturelle ou artificielle, différentes techniques employées et géographie de cette pratique sont les différents thèmes abordés.

Un article est consacré à la momification en Egypte Ancienne par le biais de l’exposition itinérante « Momies égyptiennes : passé retrouvé, mystères dévoilés » du British Museum, actuellement au Musée des Beaux Arts de Montréal. Parmi les six momies présentées : Tamut, chanteuse prêtresse d’Amon (Début XXIème dynastie vers 900 ans Av. J.C), Nestaoudjat dite « la femme au foyer »( XXVème dynastie vers 700 ans Av. J.C), Irthorrou, prêtre dans la ville d’Akhmim. Cet article montre grâce aux nouvelles techniques comment il est possible de raconter l’histoire de ces momies.

Interview de Cyril Giorgi, archéologue INRAP et co directeur de la mission archéologique sur les chapelles Osiriennes Nord de Karnak – site web de l’INRAP – juillet 2019

Karnak
Par Jerzy Strzelecki — Travail personnel, CC BY-SA 3.0,

Notre résumé

A Karnak a été mis en place un programme* intégrant fouille archéologique, documentation et étude épigraphique afin de documenter et comprendre l’évolution d’Osiris comme dieu majeur du panthéon égyptien.

Cyril Giorgi, archéologue INRAP et Co-Directeur de la mission archéologique avec L. Coulon (IFAO-EPHE) répond aux questions sur les fouilles qu’il effectue depuis 10 ans à Karnak sur les chapelles et nécropoles Osiriennes Nord.

Trois chapelles Osiriennes ont été fouillées, datées entre la XXVème et la XXVIème dynastie (VIIème et VIème Av. J-C). Elles se situent le long de la voie allant de la grande salle hypostyle au temple de Ptah. Consacrées au dieu Osiris ainsi qu’à la triade thébaine (Amon, Mout et Khonsou), elles portent les noms de « Ounnefer Neb-Djefaou » « Osiris Maître des aliments », « Neb ânkh/pah ouched iabd » « Maître de la vie/celui qui secourt le malheureux », « Neb neheh » « Maître de l’Eternité ». Les chapelles ont le plan classique d’un temple égyptien : rampe d’accès, salle hypostyle, portes et naos. De nombreux objets ont été retrouvés : des figurines d’Osiris ou d’autres dieux en bronze, de la monnaie de l’époque ptolémaïque, un atelier monétaire, des yeux oudjats, et de nombreux objets en terre cuite comme par exemple des sceaux d’argile servant à la fermeture des portes … la trace d’une chapelle antérieure ainsi que la présence d’un ancien rempart de la XXIème dynastie ont également été repérés.

Un article passionnant à lire dans son intégralité sur le site de l’INRAP  à l’adresse suivante : https://www.inrap.fr/les-chapelles-osiriennes-de-karnak-14424

*Programme lancé par le Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak (Cfeetk) et l’Institut Français d’Archéologie Orientale (IFAO) en collaboration avec l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) et les Universités Sorbonne et Lyon avec la participation de l’Institut National de la Recherches Archéologiques (INRAP).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.